Le Franco-Tunisien Abdellatif Kechiche vend sa Palme d’or aux enchères pour financer son nouveau film

Audacieux de la part du réalisateur Franco-Tunisien Abdellatif Kechiche! Le producteur et réalisateur tunisien déclare qu’il va vendre aux enchères sa Palme D’or du meilleur long-métrage obtenu pour le film “La Vie d’Adèle” dans le cadre du festival de Cannes 2013.

Le réalisateur désire céder sa précieuse Palme d’or mais également les peintures à l’huile qui jouent un rôle central dans son film primé pour financer la post-production de son nouveau long-métrage “Mektoub My Love” (une adaptation du roman de François Bégaudeau “La blessure, la vraie”) rapportent des médias français et occidentaux.

Ainsi il pourra participer à la 71ème édition du festival de Cannes après avoir raté la 70ème édition pour des raisons de financement. Chopard, concepteur et producteur de la palme, depuis 1998, parle d’un objet de Haute Joaillerie “constitué de 118 grammes d’or éthique 18 carats certifiés ‘Fairmined’ qui repose sur un coussin de cristal de roche en forme de diamant taille émeraude…”.

Aucune information n’a été dévoilée sur la somme qui manque pour achever la production de la prochaine œuvre d’Abdellatif Kechiche ni sur le lieu de la vente de la précieuse Palme d’or.

Tekiano avec AFP

Lire aussi :

Abdellatif Kechiche réalisera son prochain film en Tunisie avec des acteurs tunisiens!

« La Vie D’adèle » rafle la Palme d’or au Festival de Cannes : Discours d’Abdellatif Kechiche

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer