Le Théâtre National Tunisien s’ouvre sur les régions et multiplie les collaborations pour la saison 2017-2018

Notre ambition est d’accueillir 30 mille spectateurs cette année, c’est l’objectif que l’homme de théâtre Fadhel Jaibi désire atteindre lors de la nouvelle saison 2017-2018 du Théâtre National Tunisien. Une saison qui vient tout juste de démarrer avec la présentation au public tunisien d’une nouvelle création théâtrale “Peur(S)” écrite par Jalila Baccar.

Lors d’une conférence de presse organisée à l’espace 4ème art de Tunis, le réalisateur et metteur tunisien Fadhel Jaibi a exposé les grandes lignes de la programmation du TNT qui se veut riche en collaborations artistiques, ouverte sur les régions de Tunisie et porteuse de nouvelles créations.

Nouvelles créations théâtrales et intégration de la nouvelle génération 

Cette année le Théâtre National Tunisien présentera aux spectateurs pas moins de 6 nouvelles créations théâtrales et un spectacle de danse produits en 2017. Il ambitionne de présenter 60 spectacles à Tunis au cours de la saison 2017-2018. Les nouvelles créations théâtrales de 2017 sont :

– “Peur(s)” de Jalila Baccar et Fadhel Jaibi dont la première est prévue pour le vendredi 06 octobre 2017 au 4ème art

– Le spectacle “Ivresse des profondeurs” de Imen Smaoui qui sera proposé en Novembre 2017

–   “Les mains positives” ou “Kouzah” du jeune Aymen Mejri qui sera joué en janvier 2018

– “R.C.D” de Meher Awechri (Tunisie-Allemagne) prévu en février 2018

– “Fragments” de Anouar Chaafi (Tunisie) (mars 2018)

– “I listen you see” de Hamdi Dridi (Tunisie-France)  (avril 2018)

– ” Médée” de Bassem Suleyman (Tunisie-Koweit-Londres) (qui sera joué en Octobre 2018)

Le théâtre National Tunisien présentera aussi cette année des spectacles à succès de 2016 à l’instar de “Violences”, de Jalila Baccar et Fadhel Jaibi, “Dès que je t’ai vu” de Salah Felah et Fausse couche de Néjib Khalfallah.

Fadhel Jaibi a tenu à préciser l’importance de L’école de l’acteur qui en est à sa 4ème édition et visera à intégrer la nouvelle génération d’acteurs dans les futurs productions du TNT ainsi que la nécessite de  formation continu destinée aux techniciens des espaces du 4ème art Al Halfaouine pour garder un certain standard de qualité.

Ouverture sur les régions de Tunisie et présence dans les manifestations culturelles 

Le théâtre National Tunisien désire s’ouvrir sur les différentes régions de Tunisie avec pas moins de 20 spectacles qui seront présentés à l’intérieur du pays et 10 créations dans des pays du monde annonce Fadhel Jaibi.  4 pièces au minimum seront présentées dans chaque région outre des rencontres et des débats en présence des metteurs en scène et des acteurs ajoute t-il.

Par ailleurs, le TNT marquera sa présence dans les manifestations et festivals Tunisiens de la saison culturelle 2017-2018 comme les Journées cinématographiques de Carthage (JCC, novembre 2017), les journées théâtrales de Carthage (JTC, décembre 2017), le festival du théâtre arabe (janvier 2018), la semaine de la journée mondiale du théâtre (mars 2018), “A7kili Jazz Festival” et “Ness El fen Days” (avril 2018), et la semaine des centres des arts dramatiques (mai 2018).

Collaborations avec des institutions tunisiennes et internationales

Le théâtre Nationale Tunisien signera cette année plusieurs conventions avec des institutions artistiques locales à l’instar du Centre national des arts de la marionnette de Tunis qui proposera au sein de l’espace 4ème art de Tunis deux prestations pour les enfants par mois.

Une nouvelle convention sera signée avec Moez Mrabet et le Centre culturel international de Hammamet ainsi que l’orchestre symphonique tunisien qui présentera un concert au 4ème art une fois par mois chaque mardi.

A l’échelle internationale, des conventions seront signées avec le Piccolo Teatro di Milano italien, le théâtre allemand an der Ruhr qui co-produit Peur(S), le collectif d’artistes français La Compagnie Point Zéro, la Scène nationale d’Annecy, le Conservatoire National de Paris…

Les activités annexes du TNT qui couvrent les Lectures Théâtrales animées par des éminents hommes et femmes de théâtres tunisiens, le club de cinéma et le happy hour music organisé chaque jeudi se poursuivront pour le grand plaisir des fans qui pourront bénéficier cette année d’abonnements et de cartes d’adhésion avec des réductions sur les commandes et les prix des billets ainsi que des avantages sur les réservations des spectacles.

Sara Tanit 

Lire aussi :

Première de “Peur(S)” la création de Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi les 7,8 et 9 octobre

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu   Kult






Une réflexion au sujet de « Le Théâtre National Tunisien s’ouvre sur les régions et multiplie les collaborations pour la saison 2017-2018 »

  1. Génial, on vient de lire que 2 représentations par mois pur enfants seront présentés. Effectivement une collaboration avec le Centre national des arts de la marionnette de Tunis arrive à ce résultat. En parlant de marionnette, il existe un pantin qui se nomme guignol en France; est-ce que guignol aurait sa place en tant que spectacle pour enfants. Pour ceux qui ne connaissent pas, guignol est une marionnette qui est née à Lyon. On peut le voir ici : http://www.spectacle-guignol.fr . Il existe depuis plus de deux cents années. On ne soupçonne pas l’impact des marionnettes sur les enfants.

  • Envoyer