L’INLUCC lance le concours du meilleur court métrage de lutte contre la corruption

L’Instance Nationale de la Lutte Contre la Corruption (INLCC) a annoncé, dans un communiqué publié mardi, le lancement d’un concours pour choisir le meilleur court métrage amateur autour du sujet de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption en précisant que le dernier délai pour le dépôt des candidatures est fixé pour le 30 novembre 2017.

Le prix du meilleur Court Métrage Amateur sera annoncé le 9 décembre 2017, date qui coïncide avec la célébration de la journée nationale et mondiale de la lutte contre la corruption.

Pour participer à ce concours, le candidat doit être un réalisateur amateur ne dépassant pas les 40 ans. Traitant des sujets relatifs à la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, les films peuvent appartenir aux genres fiction, animation ou documentaire. Les films proposés ne doivent pas dépasser les 26 minutes et doivent être réalisés après janvier 2016.

Le dossier de participation comporte une copie de la carte d’identité, un CV du réalisateur, une photo de l’affiche du film et un synopsis sur DVD ou BLU-Ray.

Les dossiers de participation doivent être déposés au bureau d’ordre (71 Avenue Taieb Mhiri- Belvédère – Tunisie), dans une enveloppe fermée portant “Concours du Film Court Métrage Animateur autour de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption”.

Dernier délai de déposer la participation est fixé pour le jeudi 30 novembre 2017.

Le jury du concours sera composé par le réalisateur Ridha Béhi (président), la cinéaste Selma Baccar, la critique de cinéma Samira Dami, le directeur photo
Mohamed Maghraoui et le réalisateur et producteur Ibrahim Letaïef.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer