La Tunisie bien représentée au Festival d’Angoulême avec Soubia, Lab619 et Othman Selmi

La bande dessinée arabe et tunisienne sera à l’honneur dans le cadre de la 45ème édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême prévue du 25 au 28 janvier 2018.  Une cinquantaine d’auteurs arabes de Tunisie, Algérie, Égypte, Irak, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine et Syrie prendront part à une grande exposition organisée au musée de la bande dessinée d’Angoulême, dès le 25 janvier 2018 pour se poursuivre jusqu’au 4 novembre prochain.

La Tunisie sera représentée par le collectif Lab619, le blog BD Soubia avec Seif Eddine Nechi et l’illustrateur Othmane Selim. Ces artistes bdéistes tunisiens de la nouvelle vague ont remporté plusieurs prix à l’échelle internationale et ne cessent de se distinguer avec leurs travaux audacieux et collaborations diverses.

Le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême reste l’une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée et propose une série d’événements, dédicaces expositions, débats, récompenses et la mise en avant des oeuvres du 9ème art à travers le monde.

Seif eddine Nechi a récemment remporté le prix de la meilleur BD publié sur un support électronique pour sa création “Bombyx Mori” au CairoComix 2017. Le Lab619 a reçu le prix du meilleur magazine dans le cadre du même festival cairote destiné à la BD. Le tunisien Othman Selmi a remporté quant à lui le prix Mahmoud Kahil Award en mars 2017 à Beyrouth.

Les artistes tunisiens participeront à une exposition phare du festival de la BD d’Angoulême 2018 intitulée  “Nouvelle génération, la bande dessinée arabe aujourd’hui !”.Pierre Lungheretti, directeur général de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image déclare au site actualitte.com que « Cette aventure formidable a démarré à l’occasion de plusieurs visites au Caire à l’invitation du festival CairoComix, à Beyrouth pour les Mahmoud Kahil Awards, au Maroc pour le festival de bande dessinée de Tétouan porté par l’Institut National des Beaux Arts, en Tunisie ».

L’exposition présente la “nouvelle scène” de la bande dessinée arabe à travers des planches originales, plusieurs dizaines d’exemplaires de revues, d’albums individuels ou collectifs des nouveaux acteurs et actrices de la bande dessinée arabe par pays.

S.B.

Lire aussi :

La BD tunisienne encore à l’honneur au CairoComix 2017 grâce au collectif Lab619 et Seifeddine Nechi

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer