Raj Tunisie lance une plateforme goulel’hom.org pour permettre aux jeunes de faire écouter leurs voix et de contribuer à la définition des politiques générales

Disponible sur l’adresse www.goulel’hom.org, ou sous forme d’application mobile, une plateforme électronique a été lancée mercredi par le Réseau alternatif des jeunes – Tunisie (RAJ Tunisie).

Destinée dans un premier temps au gouvernorat de Tunis, cette plateforme se veut un instrument pour renforcer la démocratie participative et créer un espace d’expression aux citoyens et aux jeunes, afin de leur permettre de faire écouter leurs voix et de contribuer à la définition des politiques générales, a expliqué la coordinatrice du projet Goulel’hom, Haifa Touati lors d’une conférence de presse.

Il s’agit, selon elle, de favoriser la participation des jeunes à la prise de décision au sujet des principales questions nationales et de leur permettre de transmettre leurs préoccupations et attentes et de mettre en avant les problèmes auxquels ils font face.

Les jeunes pourront aussi poster leurs plaintes et doléances sur cette plateforme et avancer des propositions sur plusieurs questions nationales, a-t-elle ajouté.

A ce propos, elle invité l’ensemble des Tunisiens et plus particulièrement les jeunes à interagir positivement avec cette plateforme et à se montrer actifs et responsables.

D’après le directeur exécutif de l’Organisation RAJ Tunisie, Zied Zarii, cette plateforme sera généralisée, dès le début de l’année 2019, à l’ensemble du pays et devrait prendre une dimension maghrébine d’ici trois ans.

Avec tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   Politik   TopNews






  • Envoyer