L’ANSI met en garde contre un malware menaçant les dispositifs IoT

Le code source d’une nouvelle variante du fameux botnet «Mirai» a été repéré par des chercheurs WhiteHat de l’équipe «MalwareMustDie» a rapporté l’Agence Nationale de la Sécurité Informatique (ANSI) dans un récent communiqué.

Surnommé «Okiru», ce nouveau malware cible les dispositifs intelligents IoT, basés sur les processeurs ARC et exécutant le système d’exploitation Linux.

Pour l’instant, aucune tentative d’attaque DDoS basée sur « Okiru » n’a été détectée. De ce fait, nous vous recommandons d’être vigilant et de suivre les mesures préventives suivantes :

_ Mettre en place des packs de sécurité pour la détection des actions malveillantes, des intrusions (IPS / NIDS) et de contrôle de la bande passante de trafic réseau.

_ S’assurer que les systèmes / firmwares des routeurs Wi-Fi, caméras IP, Smart TV etc … que vous disposez sont à jour et ceci depuis leurs sources officielles.

_ Ne pas utiliser des mots de passe faibles pour accéder à distance à vos dispositifs IoT.

_ Scanner périodiquement votre réseau afin de détecter les vulnérabilités puis les corriger.

_ Appliquer des règles de filtrage rigoureuses pour éviter tout accès non autorisés à vos dispositifs IoT.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   Tek   TopNews






  • Envoyer