Tunisie – emploi : 1000 jeunes diplômés en éducation physique seront recrutés

La fédération tunisienne d’athlétisme et l’agence nationale de l’emploi et du travail indépendant ont conclu une convention sur l’athlétisme et le travail pour l’emploi de 1000 jeunes licenciés en éducation physique et diplômés des instituts supérieurs de sport et d’éducation physique et ayant suivi une formation spécifique en athlétisme et santé en deux ans (2018-2019).

La ministre de la jeunesse et des sports Majdoline Cherni a indiqué à cette occasion que “l’emploi est une des priorités du gouvernement d’union nationale qui prospecte toutes les opportunités pour créer le plus grand nombre possible de postes d’emploi, de formation et d’encadrement des diplômés du supérieur”.

Elle a précisé que la convention s’inscrit dans le cadre de la mise en vigueur de l’accord cadre du 28 novembre 2016 et du programme “sport et travail” qui a démarré avec la convention conclu avec la fédération tunisienne de football qui offrent 700 opportunités de travail aux diplômés des instituts supérieurs de sport”.

La ministre a indiqué que la fédération tunisienne d’athlétisme s’engagera dans le programme athlétisme-santé-travail à créer 1000 opportunités de stage et de formation professionnelle avec un recrutement de 35 pour cent des jeunes concernés au terme des stages, ce qui souligne le souci du gouvernement et du ministère de la jeunesse et des sports de créer des opportunités d’initiatives privées pour les diplômés du supérieur en leur offrant les occasions de formation dans le domaine du sport et de la santé.

De son côté, le ministre de la formation professionnelle et de l’emploi, Faouzi Abderrahmane, a souligné que “cette convention confirme que l’emploi n’est pas une attribution fixé au seul département ministériel, mais intéresse toutes les parties.
“Le domaine du sport est une bonne occasion d’investir dans le domaine de l’emploi à travers les différentes structures et les fédérations sportives dont la fédération d’athlétisme qui a présenté une importante initiative dans une conjoncture économique difficile et des limites des offres d’emploi dans la fonction publique, ce qui fait du secteur privé et de l’initiative privée des outils efficaces pour la création des poste d’emploi, notamment à destination des diplômés du supérieur”, a-t-il affirmé.

Pour sa part, Fethi Hachicha, président de la FTA, a indiqué que “le programme athlétisme-Emploi vise à soutenir l’effort de l’Etat dans la résorption du chômage parmi les diplômés du supérieur dans le domaine du sport et de l’éducation physique qui recevront un perfectionnement prodigué par la fédération avant leur recrutement pour encadrer les citoyens de toutes les couches sociales avec une coopération avec la fédération française d’athlétisme qui a acquis une expérience dans ce domaine”.

“Ce programme contribuera à préserver la santé du citoyen et aidera à la prévention de nombre de maladies chroniques en augmentant le nombre de pratiquants du sports de tout âge, d’autant que le taux des Tunisiens exerçant une activité sportive ne dépasse pas les 3 %”, a-t-il affirmé.

Ce programme prévoit une prime de 200 dinars versée à chaque diplômé par l’agence nationale de l’emploi indépendant et 200 dinars de la fédération tunisienne d’athlétisme durant la formation tout en prodiguant une session de formation spécifique dans le domaine de l’athlétisme et de la santé, la fédération s’engageant ensuite à recruter 35 % des bénéficiaires du programme.

D’après la TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Emploi   Ness   News






  • Envoyer