Ouverture des Journées poétiques de Carthage 2018 à la Cité de la Culture (photos)

La première édition des Journées poétiques de Carthage a démarré jeudi soir à la Cité de la Culture sous le signe “Célébration de la poésie, célébration de la vie” en présence du ministre des affaires culturelles Mohamed Zine El Abidine, de Dr Abdelaziz Ben Othman Touijri directeur général de l’Isesco (L’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture), de Dr Mojeb Al Zahrani, directeur général de l’Institut du Monde arabe de Paris (IMA), de Dr Haitham Al-Haj Ali, directeur général de l’Organisme général du livre en Egypte (GEBO) ainsi que d’une pléiade de poètes et d’intellectuels de Tunisie et d’ailleurs.

La cérémonie d’ouverture a été une occasion pour mettre à l’honneur trois personnalités en l’occurrence Abdelaziz Touijri, Mojeb Al Zahrani et Haitham Al-Haj Ali.

Dans son allocution, la poétesse Jamila Mejri directrice de cette première édition a tenu à souligner que ces Journées seront désormais une occasion pour donner la parole aux poètes et à la poésie la place qu’elle mérite en Tunisie qui connait un mouvement poétique contemporain sans précédent qui lui permet de rayonner à l’échelle nationale, arabe et internationale.

Elle a, par ailleurs, tenu à signaler que cette édition de lancement ambitionne de donner à la poésie tout l’intérêt requis surtout que l’Humanité a besoin aujourd’hui plus que jamais de la poésie et des arts en général dans un temps marqué par les conflits, les guerres, la violence et le terrorisme.

L’ouverture des Journées poétiques de Carthage a été marquée, par un spectacle “Aura de la poésie” d’après une mise en scène de Mounir El Ergui, composé d’extraits écrits par des poètes qui ont chanté la Tunisie et Carthage dont Abou El Kacem Chebbi, Mnaouar Smadeh, Sghaier Ouled Hmed, Nizar Kabbani, Samih El Kacem, Mohamed Briki, et Moncef Ouheibi.

Les festivités ont démarré un peu tôt dans l’après midi à l’avenue Habib Bourguiba avec un spectacle “Nawar leklem”, dans une dramaturgie et scénographie de Abdelkader Ben Said.

Les journées poétiques de Carthage qui se poursuivent jusqu’au 31 mars verra la participation de plusieurs poètes de Tunisie (dont Moncef Ouheibi, Ahmed Guebsi, Adem Fethi, Moncef Mezghenni, Youssef Rzougua…), du Liban, l’Arabie Saoudite, Soudan, Egypte, Espagne, Palestine…

Outre les séances de lectures poétiques, le programme comporte des conférences au sujet de plusieurs thèmes comme “La poésie et la question de la traduction”, “les changements du poème arabe”, “la poésie et les médias” etc.

La programmation comporte également des workshops qui seront consacrés aux œuvres notamment d’Abou El Kacem Chebbi, Mahmoud Darwish, Nizar Kabbani, Mnaouar Smadeh, Charles Beaudelaire et Badr Chaker Sayeb.

Lire aussi :

1ère édition des Journées poétiques de Carthage du 22 au 31 mars à la Cité de la culture

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Art   Kult   TopNews






  • Envoyer