Le Tunisien Néji Elounelli lauréat du Prix Cheikh Zayed du livre pour l’année 2017-2018

Le Prix Cheikh Zayed dans la catégorie “Traduction” a été décerné au traducteur tunisien Néji Elounelli pour son livre traduit de l’allemand vers l’arabe et édité par Dar al Jamal “Théorie Esthétique”. Cette nouvelle distinction tunisienne a été attribuée, lors de l’annonce des lauréats du Prix Cheikh Zayed du Livre dans sa 12ème édition, mercredi, à Abou Dhabi.

Le prix de la “Traduction” remis à la traduction du livre “Théorie Esthétique” du philosophe allemand Theodor W. Adorno en langue arabe par le philosophe et traducteur tunisien Naji Al Awnali vient saluer “une traduction rigoureuse et directe” d’un travail philosophique illustrant les idées de l’un des principaux fondateurs de l’école de Francfort, lit -on dans un communiqué publié par les organisateurs du prix.

Cette nouvelle édition du Prix Cheikh Zayed a aussi couronné la maison d’édition Dar Al-Tanweer dans la catégorie “Edition et Techniques culturelles”, l’auteur syrien Khalil Souilah pour son “Ikhtiyar Annadam” (le choix du regret) dans la catégorie “Littérature” et l’auteure émiratie Hassa Al Muhairi pour son livre “Dinarof” dans la catégorie “Littérature pour enfants”.

Dans la catégorie “jeune auteur”, le Prix Cheikh Zayed a été attribué à l’égyptien Ahmad Al Qarmalawi pour son livre “Amtar sayfiya” (Pluies d’été), tandis que dans la catégorie “Arts et études critiques”, le prix a été décerné au chercheur marocain Mohammad Mishbal pour son ouvrage “Dans la rhétorique d’Al Hajjaj”. Le chercheur allemand Dag Nikolaus Hasse a, quand à lui, été couronné par le Prix de la littérature arabe dans les autres langues” pour son livre en langue anglaise ” Success and Suppression: Arabic Sciences and Philosophy in the Renaissance”.

Avec communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer