Le film tuniso-français “Le Verrou” en lice pour la compétition documentaire du 13ème édition du FIFOG 2018 (B.A.)

Le film tuniso-français “Le Verrou”, réalisé par le duo féminin, Leila Chaibi et Hélène Poté, est en lice pour la compétition documentaire du 13ème Festival International du Film Documentaire de Genève (FIFOG), organisé du 21 au 29 avril 2018 .Sorti en 2016, ce documentaire a figuré au cycle de projections du samedi 21 avril, en marge des films programmés pour la journée inaugurale du FIFOG qui fête cette année ses 13 ans d’existence.

Il fait partie des films de femmes et/ou sur les femmes qui occupent une place de choix dans cette édition 2018 du FIFOG, placée sous le patronage de la Commission suisse pour l’Unesco et présidée par Rita Al Rhayat, une femme de Lettres et scientifique marocaine.”Le Verrou” est réalisé d’après une coproduction tuniso-française entre Leila Chaibi et Hélène Poté, initialement journalistes reporters d’images reconverties au Cinéma.

Durant 62 minutes, les deux réalisatrices invitent le spectateur à une réflexion sur le rituel du “Tasfih” qui aurait pour but la protection des jeunes filles contre les agressions sexuelles. Le corps féminin et ses interdits dans l’intimité comme dans l’espace public, est abordé à travers le témoignage de trois femmes, Houda, Mabrouka et Faouzia, sur ce sortilège magique qui s’ouvre à la veille de la nuit de noces.

Pratiqué dans certaines régions de Tunisie, ce rituel est hérité de génération en génération, notamment dans les zones rurales. Après un parcours dans l’audiovisuel français, Leila Chaïbi avait travaillé à Tunis comme opératrice de prises de vues pour différentes productions. En 2009, elle a réalisé son premier film “La Brûlure”, un documentaire qui brosse les portraits de clandestins disparus en Méditerranée. Sorti en 2010, ce film, auto-produit, deviendra en 2011 un long métrage intitulé “Tous Brûlés”.

Depuis sa sortie en 2016, “Le Verrou” a remporté plusieurs prix dans différentes festivals de films en Europe et en Afrique, à l’instar du Festival international du cinéma Méditerranéen de Montpellier et le Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen -Orient- PCMMO (France) ainsi que du Festival du film documentaire de Saint Louis (Sénégal).

Voici la bande annonce du documentaire “Le Verrou” :

Sélectionné parmi une liste de huit documentaires représentant, l’Algérie, la France, l’Iran, le Liban, le Maroc et la Tunisie, “Le Verrou” a été projeté samedi au Cinéma Fonction dans la Capitale suisse Genève qui abrite la projection, samedi et dimanche, de l’ensemble des films en compétition.

Quatre œuvres filmiques dont certaines en coproduction ont ouvert, samedi, ce cycle de projections du Grand Week-end Documentaire, à savoir “Enquête au Paradis” de Merzak Alouach (Algérie), “Iran, Cache-Cache avec les Moallahs” co-réalisé par Mylène Massé (France) & Reza Madi (Iran), “Shakespeare à Casablanca” de Sonia Terrab (Maroc) et “Le Verrou” de Leila Chaibi et Hélène Poté.

La journée du dimanche 22 avril est consacrée à la projection des films “Jeane D’arc” d’Iman Kamel (Egypte), “H’na Barra” (Nous, Dehors) co-réalisé par Bahia Bencheikh-EL-Fegoun et Meriem Achour Bouakkaz (Algérie), “Des rêves sans Etoiles” de Mehrdad Oskouei (Iran) et “Ya Omri ” (104 Wrinkles) de Hady Zaccak (Liban).

Le Cinéma iranien est à l’honneur au cours de cette nouvelle édition du FIFOG qui jette la lumière sur la condition de la femme dans un pays conservateur régi par les Mollahs, actuellement en pleine mutation. Outre les 2 documentaires en compétition officielle, le cinéma iranien sera également présent avec 6 longs-métrages et 5 courts-métrages.

Voici la liste détaillée des films en compétition documentaire du FIFOG, avec mention du nom du film, réalisateur, pays, ainsi que de la durée et l’année de sortie:

– “Jeane D’arc”, Iman Kamel, Egypte, 85mn, 2016
– “Enquête au Paradis”, Merzak Alouach, Algérie-France, 135 mn, 2017
– “H’na Barra” (Nous, Dehors), Bahia Bencheikh-EL-Fegoun & Meriem Achour Bouakkaz, Algérie, 52 mn, 2014
– “Iran, Cache-Cache avec les Moallahs” de Mylène Massé & Reza Madi, France-Iran, 52 mn, 2017
– “Des rêves sans Etoiles”, Mehrdad Oskouei, Iran, 76 mn, 2016
– “Shakespeare à Casablanca” de Sonia Terrab, Maroc, 60 mn, 2017
– “Le Verrou” de Leila Chaibi et Hélène Poté, Tunisie-France, 62 mn, 2016
– “Ya Omri ” (104 Wrinkles) de Hady Zaccak, Liban, 82 mn, 2016FATY

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Event   Kult   TopNews






  • Envoyer