Les films tunisiens “Dachra” et “Porto Farina” battent des records d’entrées en Tunisie

Les deux films tunisiens “Dachra” et “Porto Farina” ont enregistré des records d’entrées depuis leurs sorties nationales , selon les communiqués de presse de leurs distributeurs respectifs Hakka Distribution et le Groupe Goubantini.

Le premier film tunisien d’horreur “Dachra” d’Abdelhamid Bouchnak a réalisé 100.000 entrées en seulement 17 jours depuis la sortie tunisienne le 23 Janvier 2019 d’après les chiffres du distributeur HAKKA Distribution.

Premier film d’horreur tunisien, “Dachra” d’Abdelhamid Bouchnak relate l’histoire de Yasmine, Bilel et Walid, trois étudiants en journalisme qui se perdent dans un coin de la forêt en cherchant à élucider le mystère sur le crime commis contre une jeune femme kidnappée et mutilée depuis 25 ans.
Ne bénéficiant ni de subvention ni de sponsors, Abdelhamid Bouchnak a réalisé un film qui ne repose pas sur des têtes d’affiche mais sur des acteurs très peu connus. Puisant dans les croyances tunisiennes autour de la sorcellerie et la superstition, “Dachra” regroupe tout les ingrédients d’un film d’horreur à l’américaine.
Sorcellerie, kidnapping d’enfants et meurtres se font sous les murs délabrés du village “Dachra”, une appellation empruntée à l’arabe qui signifie un village lointain. Perdus au milieu de nulle part après que les roues de leur voiture ont été volées, ils se trouvent obligés de prolonger leur séjour dans l’angoisse et la terreur.

S’agissant du film “Porto Farina” d’Ibrahim Letaief, le distributeur du film Lassaad Goubantini a fait savoir que le nombre des spectateurs a atteint 115.000, depuis sa sortie nationale le 19 janvier dernier.

Réunissant plusieurs têtes d’affiche à savoir Fatma Ben Saidene, Wajiha Jendoubi, Mohamed Ali Ben Jemaa, Asma Othmani, Jamila Chihi, Mohamed Sayari, Riadh Hamdi, Najoua Zouhir, Latifa Gafsi, Taoufik Bahri et Faouzia Boumaiza, le film “Porto Farina” a vu le retour de l’acteur Mohamed Driss au septième art après une longue absence.
Faisant référence au vieux village de pêcheurs situé du côté de Bizerte “Porto Farina” est une comédie haute en couleurs avec des personnages excentriques et burlesques rappelant l’univers du cinéaste serbe Emir Kusturica.

Dans une note de présentation, le réalisateur Ibrahim Letaief a indiqué que le film traite des conflits familiaux selon un jeu de miroir inversé . L’histoire du film qui se déroule dans le village “Porto Farina ” met en scène la relation conflictuelle entre un père despote et son fils. En effet, n’ayant pu avoir d’enfant avec sa femme française Chantale et réfractaire à l’adoption, Aly accepte la proposition de son père : rentrer au pays épouser Sarah sa cousine germaine. Dès son retour, Aly se voit confronter à une réalité qu’il ne soupçonnait pas, mais aussi à un sombre secret familial qui l’incitera à prendre son destin en main.

Le groupe “Goubantini” a, par ailleurs, fait remarquer que le long métrage de fiction ” El Jaida” de Selma Baccar, sorti dans les salles le 12 novembre 2017 reste, jusqu’à maintenant, le seul film tunisien qui a atteint le plus grand nombre d’entrées avec 250.000 spectateurs.

Lire aussi :

Le film tunisien Dachra actuellement au cinéma : Salles et horaires des projections

Dachra: La passion et la persévérance d’Abdelhamid Bouchnak conjuguées dans un film captivant

Film “Porto-Farina” d’Ibrahim Letaief: Dates et Horaires des projections dans les cinémas de Tunisie

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer