Majdi Smiri : La série ramadanesque”l’affaire 460″ se transforme en film…et des chaînes arabes et occidentales sérieusement intéressées

Transformer la série “L’affaire 460″ en un film est une manière de retrouver l’idée initiale du projet, a fait savoir le réalisateur tunisien Majdi Smiri, lors de la projection, mardi soir, en avant-première d’un montage inédit de 80 minutes de sa série policière ” L’affaire 460 ” de 17 épisodes diffusés au cours du mois de Ramadan 2019.

Projeté dans le cadre de la 2ème édition des Rencontres de Carthage, le film ” l’affaire 460 ” se compose des sept premiers épisodes de la série, a expliqué Majdi Smiri, à l’agence TAP, en marge de la projection du film, ajoutant que dans ce film, le réalisateur a mis l’accent sur la structure dramaturgique des actions et l’esthétique cinématographique de la série.

Répondant à la question de la projection de ce film dans les salles de cinéma, Majdi Smiri a annoncé que le film doit être encore retravaillé et l’idée doit encore mûrir. Ce premier montage, a-t-il précisé, a été élaboré dans la précipitation pour pouvoir marquer sa présence à la seconde édition des Rencontres de Carthage.

Le choix assumé de proposer une série tournée vers l’occident est une manière d’affirmer le caractère universel de l’art en dépit de son origine, a souligné Smiri en révélant qu’il a reçu plusieurs demandes sérieuses de chaines de télévision arabes à l’instar de la chaîne panarabe MBC pour l’achat et la diffusion de la série. En plus de la chaîne MBC, plusieurs networks italien, français et américain sont aussi intéressés par la série, s’est-il encore félicité.

Organisées par l’Institut Français de Tunisie (IFT) et l’Union Francophone, “les Rencontres de Carthage” sont une série de débats autour des enjeux de la communication à l’ère de la numérisation.

Intitulée “Les transformations numériques : quels impacts pour l’industrie de la communication, les agences, les marques et les médias ? “, la 2ème édition des Rencontres de Carthage s’interroge sur la manière de mieux utiliser les nouveaux moyens de communication en exposant les défis rencontrés face à la banalisation de l’intox. Plusieurs experts et spécialistes de la communication venant du Maghreb, de l’Afrique et de l’Europe participent à cette journée à l’instar de Dominique Wolton, Corinne Mrejen, Mohamed Taieb Zahar ou encore Hassen Zargouni.

Lire aussi :

Ramadan 2019 : Feuilleton L’affaire 460 sur la chaîne Attessia (Bande-annonce)

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer