Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre

Trois cinéastes Tunisiennes représenteront la Tunisie à la 44ème édition du Festival international du film de Toronto (TIFF), prévu du 5 au 15 septembre 2019 dans la ville de Toronto, au Canada. Ils s’agit de Manele Labidi avec son film “Un Divan à Tunis” (Arab Blues), Hinde Boujemaa avec “Le Rêve de Noura” (Noura’s Dream) et Hind Meddeb avec son documentaire “Paris Stalingrad”.

“Un Divan à Tunis” (Arab Blues) de Manele Labidi, est une comédie dramatique de 88 minutes produite en France. Cette fiction fera sa première nord-américaine dans la section “Cinéma mondial contemporain”. Le film “Un divan à Tunis” est aussi sélectionné en compétition au Venice Days 2019. il relate l’histoire de Selma Derwish, 35 ans qui, après avoir exercé en France, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis…

Le Rêve de Noura” (Noura’s Dream) de Hinde Boujemaa est une fiction retenue dans la section ” Découverte” qui comprend des films du monde entier. Ce film de 92 mn est une coproduction entre la Tunisie, la Belgique et la France sortie en 2019.

Le film Tunisien “Le rêve de Noura” de Hinde Boujemaa concourt au Festival du film de Saint-Sébastien

Traitant du thème des immigrés qui ont campé au Stalingrad district  “Paris Stalingrad ” de Hind Meddeb est sélectionné dans la section “Documentaire “. Ce film de 86mn est une production française qui fera sa sortie internationale dans le cadre du TIFF.

Trailer du film Paris Stalingard:

Paris-Stalingrad_Trailer_English Subtitles from Hind Meddeb on Vimeo.

A noter que le Festival international du film de Toronto qui se tient chaque année au mois de septembre, est un rendez-vous cinématographique d’envergure internationale qui n’est pas compétitif. Cependant, un prix du public est souvent attribué pour les films des sections “Documentaire ” et “Midnight Madness”. D’autres prix sont aussi décernés par la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI) pour des films des sections “présentations spéciales” et “Découverte”.

Le festival attribue néanmoins des prix pour les meilleurs films canadiens de la catégorie court-métrage et premier long-métrage. Depuis 2015, une section compétitive intitulée “Plateforme” est doté d’un prix équivalent à 25.000 dollars pour les films de réalisateurs issus du monde entier.

Tekiano avec TAP

Lire aussi :

Le film Tunisien “Le rêve de Noura” de Hinde Boujemaa concourt au Festival du film de Saint-Sébastien

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer