Festival National du Théâtre Tunisien: 1ère édition du 8 au 16 novembre 2019 à Tunis

Le Festival National du Théâtre Tunisien est  une nouvelle manifestation qui célèbre le théâtre tunisien dans toutes les régions du pays en offrant aux dramaturges, comédiens et techniciens, l’opportunité d’exprimer leur vision du monde et de la société en toute liberté tout en mettant en exergue les spécificités de leur région respectif.

Ce festival est parti du Kef eu égard à l’importante symbolique de cette ville dans l’histoire nationale du théâtre avec la création par feu Moncef Souissi de la première troupe régionale du Kef en novembre 1967 et qui fut un modèle d’excellence et d’expérimentation, C’est ce qu’a déclaré Mohamed Massaoud Driss, Directeur de la première édition du Festival National du Théâtre Tunisien lors d’une  conférence modérée par Tarak Lazhari, tenue mardi 05 novembre 2019 au Théâtre des Jeunes Créateurs à la Cité de la culture en présence de monsieur Sami Nasri Coordinateur général du Festival, Mounir Argui, Directeur de la direction du théâtre au Ministère des Affaires Culturelles et de madame Héla Ben Saad sous-directeur de ce même département.

Mohamed Massaoud Driss a fait savoir que la création de ce festival s’inscrit dans une démarche de consécration par le Ministère des Affaires Culturelles du droit de chaque région à la culture et plus particulièrement le Théâtre, conformément à l’esprit et au contenu de la constitution, ajoutant que c’est dans cette  même logique que le Ministère des Affaires Culturelles a décidé la création dans chaque région d’un Centre des Arts Dramatiques et Scéniques tout en précisant que ces centres ont assumé l’organisation de ce festival au niveau de leur région. Ce festival est aussi participatif car il a été organisé avec la contribution des délégations régionales, des centres des arts dramatiques, des associations outre la direction du théâtre a-t-il ajouté en rappelant que ce festival vient réhabiliter la semaine du Théâtre tunisien fondé en 1988.

Pour sa part Sami Nasri coordinateur général du Festival a tenu à exprimer sa satisfaction car cette session a été à la hauteur des aspirations collectives des Tunisiens et en phase avec les mutations profondes de la Tunisie et qui touche en premier lieu la culture. Ce festival est parti d’un ensemble d’idées, dans le cadre d’une commission de réflexion qui a réuni plusieurs intellectuels et artistes sous l’impulsion du Ministre des Affaires Culturelles eu égard à l’importance qu’il accorde au Théâtre en tant qu’expression culturelle majeure dont l’impact sociétal est fortement positif, dans la mesure où le théâtre est un outil de socialisation, de conscientisation, de dialogue et de développement.

Sami Nasri a rappelé que la Création des Centres des Arts Dramatiques et Scéniques dans chaque région par le Ministère des Affaires Culturelles témoigne de la place de choix dont jouit aujourd’hui le théâtre en Tunisie surtout que ces centres sont appelés à jouer un rôle catalyseur des potentialités créatives plus particulièrement des jeunes qu’ils soient professionnels ou amateurs. Sami Nasri a précisé que la commission de sélection des œuvres, présidée par l’universitaire et critique Mohamed Moumen a étudié plusieurs les dossiers de créations de 2018/2019 et présenté ses conclusions lesquelles représentent une carte théâtrale nationale du théâtre professionnel et amateur.

Sami Nsari a fait savoir que le programme de la Semaine du Théâtre Tunisien se tiendra du 8 au 16 novembre à la Cité de la culture et dans les espaces culturels Tunis offrant au public le plus large de profiter des œuvres théâtrales. L’ouverture sera très festive a ajouté le coordinateur général, avec de l’animation de rue, outre les spectacles parallèles.

La soirée de clôture quant à elle  sera réservée aux consécrations avec trois prix principaux : Le Romarin d’or, d’argent et de bronze. Elle consacrera également les femmes du théâtre qui ont consacré leur vie au 4ème art, en offrant au public les plus belles œuvres de notre patrimoine théâtral.

Pour sa part Mounir Argui Directeur de la direction du théâtre au Ministère des Affaires Culturelles a fait savoir que ce département a consacré 1million 200 mille dinars au profit de ce festival et du théâtre, une expression qui manque de visibilité comparée au cinéma. L’Etat est le seul pourvoyeur de fonds au théâtre, le seul soutien à la production et à la diffusion. Ce festival est une réhabilitation et du théâtre et de la semaine du théâtre tunisien qui fut abandonnée depuis plusieurs années.

A la clôture de cette conférence de presse Hela Ben Saad directrice adjointe a  fait savoir que son département a reçu 69 dossiers de candidature qui ont été traités et étudiés en profondeur et que le seul critère de sélection fut la qualité de l’œuvre. Les œuvres sélectionnées se présentent comme suit : 16 œuvres professionnelles, 10 œuvres pour enfants et 10 œuvres d’amateurs.

Communiqué

lire aussi :

Festival National du Théâtre Tunisien: Première édition hommage à l’homme de théâtre Moncef Soussi 

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer