Success Story TN : Saïda Meherzi : Entrepreneuse en écotourisme de Kesra

Ces jeunes tunisiens ont décidé de prendre leur avenir en main, de lancer leur projet, poursuivre un parcours atypique ou tout simplement suivre leurs passions. Tekiano partage avec vous, plusieurs success stories de jeunes tunisiens qui ont réalisé leurs potentiels et concrétiser leurs projets tout en bénéficiant du coup de pouce de l’Union européenne, par son action de terrain dans toutes les régions de Tunisie.

Découvrez l’histoire de Saïda Meherzi : Saida est une jeune fille âgée de 32 ans originaire du village de Kesra sis le gouvernorat de Siliana. Saïda Meherzi est une entrepreneuse en écotourisme qui s’est engagée dans la valorisation de sa région en lançant sa table d’hôte et sa boutique de produits du terroir dans le village de Kesra.

Le restaurant de Saïda Meherzi à Kesra a été ouvert avec le soutien du projet Kolna Kesra, un projet pour les jeunes financé à 80% par l’Union Européenne en Tunisie qui touche aux axes économique et patrimonial du village antique de Kesra.

Parcours de Saïda Meherzi

C’est pendant ses études d’administration des affaires à Kairouan que Saïda mûrit son projet : faire connaître sa région natale en mettant en valeur son agriculture et son patrimoine. Les figues ont fait la réputation de Kesra,  depuis l’antiquité, tandis que les oliveraies produisent une huile qui fait le bonheur des connaisseurs grâce à l’eau de source qui jaillit de la roche au sommet du village et qui irrigue les vergers en contrebas.

Le projet de la jeune femme a fait partie d’une sélection retenue dans le cadre du projet Kolna Kesra soutenu par l’Union européenne. Elle a ainsi pu bénéficier de formations en économie sociale et solidaire (ESS) et d’un accompagnement personnalisé pour créer son entreprise.

« J’ai toujours aimé cuisiner. Là, à Kesra, je peux en plus faire connaître le village à travers sa gastronomie » déclare Saïda Meherzi.

Pour son restaurant, Saïda a opté pour l’authenticité et la proximité. Du mobilier au contenu des assiettes, tout vient de Kesra et sa région. Il est ainsi possible d’y déguster des pâtes au lapin ou même du couscous aux escargots. À ses visiteurs, elle propose aussi de repartir avec des confitures et du miel de la coopérative du village.

La prochaine étape sera l’ouverture de Dar Hlima, une maison d’hôtes avec vue imprenable sur la plaine. Indirectement, c’est aussi tout le village – le plus haut de Tunisie – qui bénéficie de cette forme de tourisme alternatif. La maison d’hôte Dar Hlima a ouvert ses portes en octobre 2018.

Le projet « Kolna Kesra » a été lancé en juillet 2015 et prendra fin en décembre 2017. L’objectif général est de contribuer au développement économique et social du gouvernorat de Siliana en facilitant la mise en place, par des acteurs du gouvernorat, de projets économiques dans le secteur de l’hôtellerie, de l’Art et l’Artisanat, valorisant les atouts naturels, patrimoniaux et culturels de la région.

L’action proposée travaillera sur la rénovation de deux maisons du village et leur exploitation économique par des jeunes porteurs de projets, qui seront formés par l’Association « Kolna Tounes » en entrepreneuriat social et solidaire et qui s’emploieront à faire valoir au niveau national et international l’attractivité historique et culturelle du village.

Tekiano avec UE en Tunisie

Lire aussi :

Success Story TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Ness   Success Story






  • Envoyer