Djerba candidate à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO: Vidéo promotionnelle

Une campagne nationale de soutien à la candidature de Djerba à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO (l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) a démarré sur le net et les réseaux sociaux incitant les internautes à afficher solidarité.

Cette campagne initiée par l’Association pour la Sauvegarde de l’Ile de Djerba (ASSIDJE) et soutenue par le Ministère du Tourisme et d’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), a pour objectif de révéler au plus grand nombre, ce qui fait l’unicité de l’île de Djerba, à savoir, son patrimoine matériel et immatériel : son mode particulier d’occupation du sol, l’organisation atypique de sa société et sa culture du vivre-ensemble présente sur l’île depuis des millénaires.

Pour être considéré par l’UNESCO, un bien se doit de prouver qu’il contient une composante qui le rend unique. Après une étude approfondie de l’île, de son histoire, de sa culture et de son urbanisation, l’Ile de Djerba a prouvé qu’elle rassemblait des critères de taille permettant son inscription au patrimoine mondial.

 

Ce processus de classement ne repose pas seulement sur les critères historiques ; il prend aussi en compte la volonté des autorités de préserver le bien en question et le degré de conscience de la population locale de la nécessité de l’inscription.

Pour donner à Djerba davantage de chances, le Ministère du Tourisme et l’Office National du Tourisme Tunisien ont lancé une campagne de communication grand public présentant le sujet et traitant artistiquement Djerba comme, on ne l’a jamais vu auparavant, en prenant en considération son patrimoine immatériel.

Cette campagne de communication qui durera toute l’année, commence par un magnifique mini documentaire axé sur l’unicité de l’île, qui montre la Djerba historique, plus privée, que peu de tunisiens connaissent vraiment.

Vidéo promotionnelle: Djerba candidate à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO: 

Toute personne souhaitant contribuer au renforcement des chances de l’inscription de l’île de Djerba peut se rendre sur le site web djerba-island.com et signer le livre d’or qui s’y trouve.

Il est à noter que la Tunisie occupe actuellement le second rang des pays arabes ayant inscrit le plus de biens, avec un total de huit (08) sites classés au patrimoine mondial. C’est toutefois la première fois que le pays entame les démarches pour inscrire simultanément une série de sites plus communément appelés biens en série.

Tekiano avec communiqué

Lire aussi :

Le projet de l’inscription de Djerba sur la liste de l’Unesco sera soumis en Octobre 2019

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer