Sayebelcode: Les startups tunisiennes s’unissent pour soutenir Ahmini (vidéo)

Meher Khelifi le concepteur de l’application mobile Ahmini qui est devenue une startup parrainée par Tunisie Telecom et qui a raflé plusieurs prix à l’échelle nationale et internationale voit aujourd’hui son projet entravé et son concept usurpé.

Ahmini est une plateforme qui permet de faciliter l’affiliation des femmes rurales au système de couverture sociale et sanitaire et contribuer à faciliter le paiement des cotisations à distance à travers un simple SMS. Elle facilite le processus de fragmentation des sommes d’argent de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (cnss) sans encourir les difficultés du passage au département à l’aide des technologies modernes.

L’idée d’Ahmini est enregistré à l’INORPI et a été adoptée par 11 pays d’Afrique et de la région MENA qui ont manifesté leur intérêt d’appliquer le modèle du projet social Ahmini au niveau local pour soutenir les femmes rurales.

Par le lancement d’une application de la CNSS permettant à ses affiliés de payer leurs cotisations à distance en utilisant leurs téléphones, l’entrepreneur tunisien Meher Khelifi considère que son projet a été entravé et les codes nécessaires qui vont lui permettre de lancer sa plateforme bloqués.

Les startups tunisiennes expriment leur soutien à travers le lancement d’une campagne sur les médias sociaux intitulée #Sayebelcode pour soutenir le concepteur Ahmini. Vidéo du message de solidarité lancé par les entrepreneurs tunisiens:

Parmi les startups tunisiennes qui ont exprimé leur solidarité, il y’a Dabchy, Sportopia, Swanina, Tawtaw, Africa Accelerator, Open Startup Tunisia, We Move, Z Care et plusieurs autres qui appellent à protéger Ahmini et laisser les jeunes travailler et donner une bonne image de la Tunisie au lieu de voir les compétences tunisiennes s’envoler à l’étranger.

L’entrepreneur tunisien effectue actuellement plusieurs rencontres avec des responsables de l’état afin de clarifier la situation et enlever tout quiproquo. Il déclare avoir le soutien de Mohamed Fadhel Kraiem, ministre des Technologies de la communication et de la Transition Numérique et ex directeur de TT en attendant de rencontrer le ministre des affaires sociales, Mohamed Trabelsi.

I.D.

Lire aussi :

Les start-up tunisiennes Ahkili et Ahmini récompensées à la 10e édition du Prix Orange POESAM

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer