La pêche à la Charfia de Kerkennah et le couscous inscrits sur la liste de l’UNESCO

La méthode de pêche ancestrale à “la Charfia” encore d’usage à Kerkennah a été enregistrée par l’UNESCO le 16 décembre 2020 sur la Liste du patrimoine immatériel universel indique l’Institut national du patrimoine dans un communiqué.

C’est une méthode de pêche écologique pratiquée particulièrement dans l’île tunisienne. Elle est respectueuse de l’environnement et il faudrait penser à la protéger, promouvoir et mettre en valeur. L’Ambassadeur de la Tunisie à l’UNESCO Ghazi Gherairi n’a pas manqué d’exprimer sa fierté suite à cette nouvelle inscription.

Le met typiquement maghrébin le Couscous, et plus exactement “Les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous ” ont été inscrits le même jour officiellement sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. A noter que ce dossier de candidature 2020 du couscous à été conjointement déposé par la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie.

L’INP précise qu’avec ces nouvelles inscriptions, la Tunisie possède désormais 4 éléments inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO à savoir La poterie de Sejenane, la culture du palmier dattier, le couscous et la pêche à la Charfia.

أقرّت اليوم الأربعاء 16 ديسمبر 2020 اللجنة الدولية الحكومية لاتفاقية صون التراث الثقافي اللامادّي التابعة لمنظّمة…

Posted by ‎Institut National du Patrimoine – المعهد الوطني للتراث بتونس‎ on Wednesday, December 16, 2020

S.B.

Lire aussi :

La culture du palmier dattier inscrite sur la liste représentative du patrimoine immatériel de l’Humanité

La poterie de Sejnane inscrite sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer