La cinéaste tunisienne Moufida Tlatli est décédée

La monteuse, scénariste et réalisatrice tunisienne Moufida Tlatli est décédée dimanche 7 février 2021 à l’âge de 74 ans. Née le 4 août 1947 à Sidi Bou Said, Moufida Tlatli a étudié le cinéma à Paris avant de travailler dans la télévision française comme scénariste et directrice de production.

Après cette expérience elle est est retournée en Tunisien en 1972, une année où elle a reçu une haute distinction de mérite dans le secteur cinématographique en sa qualité de monteuse.

Son premier long-métrage en tant que réalisatrice “Les silences du palais” (1994) lui valent une série de distinctions et de prix notamment le Tanit d’Or des JCC 2014, la caméra d’or du festival de Cannes la même année et le prix de la meilleure actrice pour la toute jeune Hend Sabri dont c’était le premier rôle.

Ayant fait couler beaucoup d’encre, ce film est considéré un film culte qui “lui ressemble tellement délicat, profond, juste et si triste aussi” témoigne son amie Houria Abdelkafi.

En effet, après le montage, la défunte s’est orientée vers l’écriture et la réalisation en tout durant sa carrière de trois films ” Le silence des palais”, (1994), “La saison des hommes” (2000) et “Nadia et Sarra” en 2004..

En tant que monteuse, elle a collaboré à plus d’une quinzaine de films de réalisateurs tunisiens et étrangers de renommée notamment Abdellatif Ben Ammar, Merzak Allouache, Taieb Louhichi, Férid Boughdir, Selma Baccar, Michel Khleifi , Nejia Ben Mabrouk etc.

La défunte fut ministre de la Culture en Tunisie pendant dix jours en janvier 2011.

Tekiano avec TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   News






  • Envoyer