Le film Barisa de Slown en streaming sur Artify: Une lecture de l’après ‘ils furent heureux’..

Le court-métrage “Barisa” du réalisateur et photographe Slown est mis à la disposition du grand public sur la plateforme de streaming tunisienne Artify. Choisi parmi 4 autres courts métrages de fiction dans la sélection ‘Regards sur le cinéma Tunisien’ des JCC 2019, le film met en tête d’affiche l’artiste talentueuse Amira Chebli.

Tourné dans le quartier africain avec pour toile de fond Paris, le film peut néanmoins se reproduire dans n’importe quel autre quartier d’une grande ville moderne. Il reprend les éléments clés du célèbre conte de Charles Perrault ‘Cendrillon’ et invite les cinéphiles et découvrir l’après de ‘ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants’.

Loin du récit originel qui fait rêver les petites filles, c’est les douleurs d’une vie gâchée d’une ex-princesse, celle de ‘Barisa’ qu’on explore dans ce court-métrage. on suit le périple d’une serveuse qui a perdu la garde de ces enfants, et qui tente tant bien que mal de survivre dans un monde où il n’y a pas si longtemps elle fut une princesse…

Bande-annonce du film Barisa:

On ressent l’œil du photographe dans le travail de Slown. Ses gros plans dérangent et font sentir le malaise du personnage principal et les endroits crades dans lesquels il évolue. Les références au récit de Cendrillon sont bien là, à l’instar de ses sœurs, la fée, maitre Grimm…mais loin de camper sur l’histoire originel on va plutôt complètement s’en séparer.

Le film propose une suite inédite de Cendrillon. Le réalisateur choisit de questionner ce mythe qui traverse les époques et les cultures, Celle de la fille malheureuse qui par un événement extraordinaire rencontre un homme riche dont elle tombe amoureuse et qui lui change la vie.

“Que se passe t-il une fois le conte fini?”. Cendrillon (ou dans ce film Barisa) n’a pas de famille et c’est par l’intervention magique de la fée qu’elle se retrouve dans un milieu qu’elle ne connait pas et qui lui est ostiole mais que se passe-t-il quand l’amour passionné du prince s’évanouit ? Qui est serai le coupable du triste sort de la princesse des cendres ? La marâtre ? La Fée ? Le Prince ? ou bien Elle-même ?

Bien des questions qui se posent et auquelles le réalisateur a décidé de traiter en donnant sa propre interprétation et vision, pas si rose que ça. ‘Barisa’, 4ème court-métrage de Slown est sorti en 2019 parallèlement au magnifique projet artistique ‘Khanka’ (Asphyxie) traitant le mal-être tunisien à travers une une série de photographies. Barisa est sorti avant l’exposition, mais ‘j’étais dans le même mood’ confie le réalisateur.

Slown est un Réalisateur et photographe Tunisien installé à Paris. Il réalise son premier court-métrage ‘Le temps, la Mort et moi’ durant ces études à Montréal et expose un travail photographique en parallèle intitulé ‘Ma Tunisianité’ à l’IFT en 2015. Il sortira son 2ème film ‘La suite sans suite’ une autocritique du monde de l’art ainsi que ‘Aïe love you’ une projection fantasmée de la rupture…’Barisa’ est son 4ème court-métrage.

Vous pouvez voir le film “Barisa” de Slown en streaming dès le vendredi 19 novembre 2021 sur la plateforme Artify qui propose une multitude de films tunisiens en streaming.

Sara Tanit

Lire aussi :

Le photographe Slown propose l’exposition “Khanka”, une expérience virtuelle sur le mal-être tunisien

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Cinema   Kult






  • Envoyer