La réalisatrice tunisienne Sarra Abidi bénéficie du Fonds Netflix pour l’égalité des chances

La réalisatrice Tunisienne Sarra Abidi figure parmi les cinq cinéastes arabes, réalisatrices et productrices, lauréates du Fonds Netflix pour l’égalité des chances, en partenariat avec le Fonds arabe pour les arts et la culture (AFAC). Le Fonds Netflix pour l’égalité des chances en région arabe est doté de 250 000 dollars américains qui seront alloués aux cinq projets finalistes.

Les lauréates du Fonds de la plateforme de streaming Netflix pour l’égalité des chances représentent le Liban, la Tunisie et le Maroc. Elles sont présélectionnées parmi une liste de femmes cinéastes au titre du cycle 2021 et bénéficieront de programmes de formation spécifiques qui leur permettront de finaliser leurs projets de films dans les catégories fiction et non-fiction.

Les 5 réalisatrices arabes qui bénéficie du fonds de la plateforme de Streaming Netflix de l’année 2022 sont : 

– La réalisatrice tunisienne Sarra Abidi pour son projet de film de fiction ” My name is Clara”

– La réalisatrice et productrice marocaine Asma El Moudir pour son projet de film “The Mother of All Lies”.

– La productrice libanaise Diala Kachmar pour son projet de film “From the Other Shor”.

– La productrice libanaise Jana Wehbe pour son projet de film “The Day Vladimir Died”.

– La réalisatrice libanaise Tania Khoury pour son projet de film “Manity”.

Synopsis du film “My name is Clara” : Ayda travaille comme opérateur dans un centre d’appels depuis de nombreuses années maintenant. Au fil des années, sa vie sombre dans le vide et la solitude. Les événements apparemment sans conséquence et les rencontres fortuites qu’elle fait en cours de route la poussent à reconsidérer sa vie dans toute sa vacuité.

Présentation des projets de films qui seront aidés par Netlflix dans la vidéo qui suit :

Sarra Abidi est auteure de trois courts-métrages : Rendez-Vous, Le Dernier Wagon, et 111, Rue de la Poste. Son premier long-métrage “Benzine” (2017) (Film ‘Benzine’ ou Comment l’immigration Clandestine est vécue du côté des parents) est une fiction produite par son mari, feu Ali Ben Abdallah, connu en tant que producteur et directeur photo.

Le Fonds Netflix pour l’égalité des chances est lancé en 2021, est un fonds mondial qui a pour objectif d’établir plus d’opportunités pour les personnes issues de communautés sous représentées en vue faire entendre leur voix. Selon le site du géant du streaming, ce Fonds a été créé ” afin de contribuer à créer de nouvelles opportunités pour les communautés sous-représentées au sein de l’industrie du divertissement.”

Netflix soutient des organisations qui s’engagent à pourvoir des offres équitables dans les industries de la télévision et du cinéma, ainsi que des programmes Netflix sur mesure en vue repérer, former et offrir un emploi aux talents prometteurs dans le monde entier. Fin février dernier, l’entreprise du streaming a annoncé avoir collaboré avec plus de 25 organisations à travers le monde au cours des 12 premiers mois.

Le Fonds arabe pour les arts et la culture (AFAC), basé au Liban, est parmi les partenaires de Netflix. Créé en 2007, AFAC est un fonds indépendant qui finance les individus et les organisations dans les secteurs du cinéma, des arts du spectacle, de la littérature, de la musique et des arts plastiques, tout en facilitant les échanges, la recherche et la coopération culturelle dans le Monde arabe et ailleurs.

Pour plus d’informations, consultez le site arabculturefund.org.

Tekiano avec TAP

Lire aussi :

Film ‘Benzine’ ou Comment l’immigration Clandestine est vécue du côté des parents

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer