Global Business School Network Tunis : Rapprocher le monde de l’université de l’entreprise

 

Le Global Business School Network (GBSN), association internationale à but non lucratif basée à Washington et regroupant certaines des plus grandes écoles de gestion du monde (Berkeley, Columbia, ESSEC…), a choisi Tunis afin d’organiser sa conférence annuelle, les 11 et 12 juin.

Cet événement a été réalisé à l’initiative de la Mediterranean School of Business (Tunis) – première université anglophone en Tunisie et membre du Comité de direction du GBSN – et de son doyen, Dr. Mahmoud Triki, en collaboration avec le Babson College (Massachussetts, USA), leader mondial de l’entrepreneurship,

Promouvoir l’entrepreneuriat et booster l’emploi des jeunes

Le GBSN, qui fête cette année son dixième anniversaire, a été initié par la Banque mondiale pour aider les pays en émergence à développer leur capacité de formation en management. Le thème de la Conférence de Tunis s’intitulait : “Education, Emploi et Entrepreneuriat”.

L’objectif de la Conférence du GBSN à Tunis était de mettre en contact les acteurs de l’éducation en management du monde entier et de permettre également la consolidation du pont mis en place par le GBSN pour mettre en adéquation le monde de l’enseignement en management et celui de l’entreprise.

Enfin, les travaux de la conférence ont eu pour objectif d’explorer plus spécifiquement les efforts prodigués en Tunisie pour promouvoir l’entrepreneuriat et pour booster l’emploi des jeunes.

Le focus de la conférence : mettre en adéquation le monde de l’entreprise et celui des universités

De nombreux journalistes tunisiens étaient venus assister à la conférence de presse tenue le 12 juin pour écouter les interventions de Guy Pfeffermann, CEO et fondateur du GBSN, entouré de Dr. Mahmoud Triki, doyen de la Mediterranean School of Business (MSB), de James Dean, doyen de la Kenan Flagler Business School (Université de Caroline du Nord), de Mouayed Makhlouf, Directeur Régional (MENA) de l’International Finance Corporation (IFC) et de Tawfik Jelassi, Président du Conseil d’Administration de TUNISIANA et Doyen de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (Paris).

gsbn-2013-01

“Les trois derniers jours ont été extraordinaires, affirmait Guy Pfeffermann. Plus de 160 femmes et hommes de bonne volonté, la plupart d’entre eux doyens et représentants de prestigieuses écoles de gestion, venaient rejoindre des sommités tunisiennes en finance ou en économie, voire des étudiants, pour discuter de manière très concrète comment l’éducation en management pouvait créer de nouveaux emplois et sortir les jeunes populations de la pauvreté. Nous avons parlé d’innovation dans la technologie et l’éducation, de l’impact que peut avoir l’éducation en management sur l’emploi et comment multiplier le nombre d’écoles de gestion locales qui pourraient répondre activement aux problèmes de chômage dans les pays en voie de développement. Le fait de voir et écouter tous ces participants travaillant la main dans la main pour affronter tous ces challenges m’a conforté dans mon optimisme pour le futur”.

Guy Pfeffermann, soutenu par Dr. Mahmoud Triki et Tawfik Jelassi, insistait aussi sur le fait que l’éducation en management ne devait pas seulement former des managers performants, mais aussi des entrepreneurs dont les idées innovantes permettraient de créer de petites entreprises rapidement à la demande d’employés qualifiés.

” En France ou en Tunisie, notre système d’éducation est axé sur la réussite aux examens, mais pas du tout sur les besoins réels du marché de l’emploi. Nous devons renverser la vapeur et créer de nouveaux programmes d’éducation qui tiennent compte effectivement des souhaits concrets des entreprises afin qu’elles puissent intégrer immédiatement dans leurs rangs les nouveaux diplômés.” rajoutait Guy Pfeffermann.

Un concours Microsoft pour ses «Etudiants Partenaires»

En marge de la Conférence du GBSN à Tunis, Microsoft organisait un Concours mettant en exergue la qualité innovante et technologique de 20 étudiants – nommés Etudiants Partenaires de Microsoft – répartis en cinq équipes. Chaque équipe devait, le temps de la conférence, développer une application en rapport avec l’éducation, l’emploi ou l’entreprenariat. Les trois meilleures équipes, sélectionnées par un panel de cinq jurés internationaux, recevaient des cadeaux Hi-Tech de la part de Microsoft.

La tenue de la Conférence Annuelle de Tunis du GBSN a été rendue possible grâce à la générosité des Sponsors dont : Microsoft, Silatech, Tunisiana, Swicorp, Monoprix, e-Learning Africa, the International Finance Corporation, l’Ambassade des Etats-Unis à Tunis, Goldman Sachs 10,000 Women Initiative, GMAC, Duet, Pro-Invest, Emerald Publishing et Africa Investor.

Tekiano avec Communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer