Tunisie : « CinéVog » un nouveau Ciné-café-théâtre ouvre ses portes au Kram

C’est plutôt une réouverture d’une salle de cinéma inaugurée pour la première fois dans les années 50 dans la localité banlieusarde du Kram. « CinéVog », est un cinéma a toit ouvrant qui a été lancée par la famille italienne Lambardo entre 1948 et 1950, mais fautes de moyens, d’un manque d’affluence, de changement des mœurs et l’évolution des tendances, le cinéma a dû fermer ses portes dans les années 90…

En 2014, CinéVog renait grâce aux efforts du cinéaste et homme de théâtre Moncef Dhouib qui veut perpétuer son rôle de salle de cinéma d’une part, mais a également rénové et restructuré l’endroit pour en faire un espace culturel ouvert, précisément un ciné-café-théâtre de proximité qui proposera des concerts musicaux, des pièces de théâtres et des ateliers d’arts plastique ainsi que des activités pour les enfants de la localité d’el Kram.

Moncef Dhouib parle de son acharnement pour redonner vie à CinéVog ; un projet « inutile et non rentable » mais il a persévéré pour le faire réussir avec l’appui « d’une chaine de solidarité merveilleuse », via ce talk dans le cadre de la 4ème édition du TEDx Carthage qui s’est déroulée en avril dernier :

Dans sa nouvelle configuration CinéVog intègre donc une salle de cinéma théâtre dotée de 450 places, un café culturel, une galerie de 850 mètres carré de superficie en plus d’un espace consacré à la formation en matière d’art et d’arts de la scène.

« Ce sera un ciné-café-théâtre de proximité, convivial où l’on peut projeter un film, jouer une pièce de théâtre, boire un café ou grignoter un morceau. Ce sera surtout un lieu où l’on proposera une initiation des Arts aux enfants du quartier. C’est une belle aventure qui avance sans soutien financier officiel pour l’instant ni apport des banques et sans l’intervention d’hommes d’affaires. Juste un effort des Artistes solidaires et de rares mécènes… » Précise Moncef Dhouib.

Un groupe d’artistes et de professionnels superviseront les activités du centre à l’instar de Hichem Rostom, Atef Ben Hassine, Fathi Akkeri, Dorra Bouchoucha, Tayeb Jallouli ou encore Moncef Dhouib. L’ouverture de la salle au public sera faite à partir du 1er novembre 2014 dans le cadre de la 25ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC).

« L’espace: 850m2, 380 places de cinéma, une scène amovible, plus de 8 mètres de profondeur, pour le théâtre, derrière, un espace pour les loges et un jardinet. Un balcon pas encore terminé, de petites pièces de projection qui font penser à celles de “Cinéma Paradisio”, L’extérieur est peint en blanc, un plafond qui donne sur le ciel, une salle polyvalente, arts plastiques et cours d’arts (plastique, dessin, musique…).

Le maître de céans (ndlr Moncef Dhouib) est heureux, en blanc, reçoit les visiteurs, avec sourire, explique, gestes accordés aux paroles et invite à déguster boissons et sucreries. Dehors c’est le vacarme de la cité, klaxons et embouteillage… » Telle est la description faite par l’auteur Hamma Hanachi. Nous vous proposons de découvrir en photos le nouveau né de la scène culturelle tunisienne CinéVog sis El Kram :

cinevog-couv-karim-kamoun

cinevog-2

cinevog-3

cinevog-5

cinevog-6

Sara Tanit

Crédit photos : Braäxa Til Alexandròs

Karim Kamoun

Lire aussi :

Renaissance du Cinevog : El Kram a désormais son cinéma ! (photos)

Une jeune réalisatrice tunisienne lauréate du Prix du Public du concours de courts-métrages MADE in MED

« Timbuktu » : Le seul film africain de Cannes 2014 émeut et séduit

Print Friendly

Plus :  A la une   Actu






Une réflexion au sujet de « Tunisie : « CinéVog » un nouveau Ciné-café-théâtre ouvre ses portes au Kram »

  • Envoyer