Human Rights Watch : Le sort des journalistes Sofiène Chourabi et Nédhir Ktari inquiétant

Human Rights Watch (HRW) considère que le sort des deux journalistes tunisiens Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, enlevés en septembre dernier en Libye, reste encore inconnu, appelant toutes les parties libyennes à œuvrer pour leur libération.

rassemblement-soutien-sofien-nadhir-03

Dans un rapport sur les journalistes et la guerre en Libye, publié, lundi, par HRW sur son site Web, l’organisation indique qu’elle « n’a pas pu s’assurer de l’exactitude des présumés rapports qui font état de l’arrestation des deux journalistes par des milices appartenant à une organisation extrémiste ».

HRW insiste sur l’impératif pour toutes les parties gouvernementales de dénoncer les attaques ciblant les journalistes et les professionnels du secteur, les appelant à l’urgence de mener des enquêtes loyales et transparentes.

Tekiano

Lire aussi :

Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari seraient localisés en Libye

First TV lance une campagne d’affichage urbaine pour Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer