La manifestation “Nuit Blanche 2016” fête Tataouine-Star Wars sur la Mairie du 15è à Paris

“Nuit blanche” est une manifestation artistique annuelle qui se tient pendant toute une nuit. Typiquement, elle propose gratuitement l’ouverture au public de musées, d’institutions culturelles et d’autres espaces publics ou privés, et utilise ces lieux pour présenter des installations ou des performances artistiques. Organisée depuis 2002 à Paris, cette manifestation se tient dans la nuit du samedi au dimanche du premier week-end d’octobre de chaque année.

nuit-blanche-2016-paris-star-wars-tataouine

Placée cette année sous le signe “L’art urbain en performance!”, la “Nuit Blanche 2016” propose dans sa quinzième édition une double performance urbaine pour présenter au public à Paris un événement participatif, festif, aux couleurs de la ville de Tataouine qui, depuis plus de 37 années, consacre toute son énergie à créer des passerelles entre tradition et modernité, entre patrimoine et avenir.

Dédié à cette ville du sud tunisien où est née la célèbre saga Star Wars, l’événement qui se tiendra du 1er au 2 octobre consiste à réserver 12 mètres de Street-Art pour évoquer toutes les facettes de la Tunisie aux portes du désert saharien : météorites, dinosaures, villages de sable, chevaux de Fantasia, poterie, tissage et tentes berbères, poésies et contes parlés, musique électroniques, décor et personnages de Star Wars.

La fresque sera réalisée par trois artistes les plus représentatifs du mouvement graffiti des années 80 : Swen, Nel et 2Rode. Swen étant d’origine italo-tunisienne. 12 mètres de Street-Art pour évoquer toutes les facettes de cette Tunisie aux portes du désert : météorites, dinosaures, villages de sable, chevaux de Fantasia, poterie, tissage et tentes berbères, poésie et contes parlés, musique électroniques, décor et personnages de StarWars.

Au verso de la fresque, 12 autres mètres de Graffiti sur le nom de TATAOUINE : T comme Tataouine , A comme Art , T comme Tunisie , A comme Admire , O comme Orient , U comme Unir , I comme Imagine , N comme Nomade , E comme Etoiles.

Sur la scène Hip-hop une succession de solo, de Battle, de chorégraphie sur la musique de StarWar remixée Hip-hop et l’invitation du public à rejoindre les danseurs sur scène en apprenant quelques mouvements de Hip-hop free-style.

Sur le parvis de la Mairie du 15e, seront rassemblés le samedi 1er octobre des artistes de Street-Art, des danseurs de Hip-hop Free Style, mais plus que tout, la population parisienne elle-même (adultes, enfants, familles et ado, trentenaires ou seniors…) pour célébrer cet art ancré dans toutes les cultures du monde : l’Art de la rue dont les mouvements Graffiti et Hip-hop sont les symboles contemporains.

Fruit d’une collaboration entre les institutions parisiennes, Mairie du 15e et Ville de Paris, le Comité d’organisation du festival international des Ksours sahariens de Tataouine, l’Association des amis de la mémoire de la terre de Tataouine.(AAMTT), avec pour partenaires JC Decaux, l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) et le Centre des Arts et de la Scène du 15e, l’événement est né d’un désir de faire de cette “Nuit Blanche” un moment d’échange et de partage avec Tataouine: une ville qui incarne le décor de la trilogie de StarWars que des sites archéologiques dévoilant des pièces de plus de 120 millions d’années ou des météorites.

C’est un patrimoine mondial, préservant l’architecture des villages greniers fortifiés du XIIe et XVe siècles, rendant hommage à la magnificence d’un art équestre préservé ou à l’immensité du désert saharien, berceau du tournage de cette épopée StarWars.

Selon un communiqué de presse du collectif Spont So’Art ( association culturelle qui met en œuvre des projets artistiques en France et à l’international) “Nuit blanche 2016” démarre avec une performance qui consiste à réaliser en live, une fresque monumentale de 12 mètres de long recto verso sur 1m80 de hauteur valorisant ce patrimoine de Tataouine.

Le lendemain, le Dimanche 2 octobre 2016, la fresque restera en exposition sur le parvis de la Mairie du 15e pour offrir au public un rêve éveillé au cœur de la capitale. La performance de street-art sera complétée par une scène hip hop qui mobilisera le public autour d’un flash-mob. En collaboration avec le Centre des Arts et de la Scène du 15e , une dizaine de danseurs suivront les cours de Aymen Souilah et Chad Yawp, danseurs et professeurs de Hip Hop Free Style, pour réaliser le soir de la Nuit Blanche une chorégraphie originale créée pour la ville de Tataouine.

La chorégraphie s’inspirera de la Trilogie de Star Wars et des pratiques du Hip-hop Free Style. Le soir de la Nuit Blanche, professeurs et élèves se retrouveront sur la place de la Mairie du 15e tout en rendant possible la participation du public non initié. Cette animation dansée et musicale, remettra en mémoire la musique traditionnelle issue des peuples Perses mais aussi le dynamisme de la ville de Tataouine sur la scène de la musique contemporaine avec son festival “Les Dunes Electroniques”.

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Art   Kult   TopNews






  • Envoyer