“L’homme qui a vendu sa peau” de Kaouther Ben Hnia doublement primé au festival du film méditerranéen Arte Mare

“L’Homme qui a vendu sa peau “, nouveau long-métrage de fiction de Khouther Ben Hnia, a remporté le grand prix du public de la 38ème édition du festival du film méditerranéen ” Arte Mare ” en Corse, organisé du 3 au 10 octobre.

Ce film a également décroché le prix du jeune jury du festival dont le palmarès a été dévoilé samedi au théâtre de Bastia.

“L’Homme qui a vendu sa peau ” figurait dans la compétition du long métrage méditerranéen qui présente 7 films en avant première. Cette compétition a comporté 6 fictions et un documentaire, à savoir ” 143 Rue du désert ” de Hassen Ferhani qui a également décroché le grand prix du jury.

 

Les deux films lauréats des prix majeurs du festival sont habituellement rediffusés à l’issue de l’annonce du palmarès.

La première mondiale du film de Ben Hnia avait eu lieu récemment dans la section “Orizzonti” de la 77ème édition de la Mostra de Venise où elle a décroché deux prix.

Il est sélectionné dans la compétition des longs métrages de fiction du festival El Gouna Film Festival (GFF) prévu du 23 au 31 octobre courant. Ce film de 104 mn sera également projeté à l’ouverture du festival GFF.

” Arte Mare ” comporte trois compétitions qui sont dédiées aux longs métrages méditerranéens, aux films corses et aux écoles de cinéma en Méditerranée.

Il est l’un des rares festivals qui ont lieu en cette période de crise sanitaire de la Covid-19 qui oblige les organisateurs à appliquer les restrictions établies par le protocole sanitaire en vigueur dans plusieurs régions du monde.

Selon le site du festival, le port du masque est obligatoire pour toutes les séances, rencontres ou déplacement sur le site. Il est aussi indiqué que la distance de sécurité entre chaque personne est d’un mètre alors que la prise de température est effectuée à l’entrée des salles.

Depuis sa création en 1981, le festival du film méditerranéen de Bastia, ” Arte Mare “, constitue un rendez automnal pour la promotion de la création en méditerranée.

Outre, sa programmation principalement dédiée au cinéma, cet événement pluridisciplinaire propose des thématiques et des récompenses en lien avec la littérature, la gastronomie et les arts plastiques.

Lire aussi :

Le film tunisien “L’homme qui a vendu sa peau” remporte 2 prix à la Mostra de Venise 2020 (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer