Cannes 2022: Les films Tunisiens “Ashkal” et “Sous les figues” figurent à la Quinzaine des Réalisateurs (liste)

Les films tunisiens “Ashkal”, première long-métrage du jeune réalisateur Youssef Chebbi et “Sous les figues” d’Erige Sehiri (son 2ème long-métrage après “La Voie Normale”), sont sélectionnés à la Quinzaine des Réalisateurs du festival de Cannes 2022.

Youssef Chebbi a co-réalisé en 2012 Babylon, long-métrage documentaire qui raconte la vie et la mort d’un camp de réfugiés à la frontière tuniso-libyenne, avant son premier film Ashkal. Il a réalisé deux courts-métrages, ” Vers le Nord ” et ” Les Profondeurs ” qui ont été sélectionnés dans plusieurs festivals.

 Synopsis du film “Ashkal”: Tunisie, dans les jardins de Carthage, un quartier nouveau où les constructions modernes se juxtaposent aux chantiers abandonnés et aux friches vacantes, le corps d’un gardien est retrouvé calciné au milieu d’un chantier. Batal, un flic d’une cinquantaine d’années est chargé de l’enquête, il est assisté par sa jeune nièce, Fatma, une femme de trente ans. Les enquêteurs commencent par interroger les ouvriers des chantiers voisins mais sont loin d’imaginer ce qui les attend réellement dans cette affaire…

L’annonce de la sélection de Ashkal à la quinzaine des réalisateurs  

Erige Sehiri a réalisé un premier film documentaire intitulé “La Voie Normale” en 2018 qui relate le quotidien de cheminots arpentant la première voie ferrée du pays, la seule construite selon les normes internationales, mais aussi la plus délaissée du réseau.. et un court-métrage ” Facebook de mon père ” (2012).

Son deuxième long-métrage “Sous les Figues” suit l’aventure de Melek et ses amies travaillent dans les vergers durant l’été, pour payer leurs études, préparer leur mariage ou aider leurs familles. Entre les figuiers, sous le regard des ouvrières plus âgées et des jeunes hommes, elles se dévoilent et se projettent, au seuil d’une vie d’adulte qui leur restera interdite.

Liste des films sélectionnés à la Quanzaines des réalisateurs dans le cadre du festival de Cannes 2022 qui a fait la part belle cette année aux premiers films: 

Le cinéma tunisien fut présent à plusieurs reprises dans cette section hors-compétition avec des films comme ‘Soleil des Hyènes’ de Ridha Behi, ‘Aziza’ de Abdellatif Ben Ammar, ‘Les Anges’ de Ridha El Béhi, ‘Halfaouine’ de Férid Boughdir, ‘Poussière de Diamant’ de Fadhel Jaibi et Mahmoud Ben Mahmoud, ‘Bezness’ de Nouri Bouzid,’Fatma’ de Khaled Ghorbal, ‘Mon fils’ de Mohamed Ben Attia et ‘Tlamess’ d’Alaeddine Slim.

La Quinzaine des Réalisateurs, 54ème édition de la section indépendante non compétitive du festival Cannois qui se déroule du d17 au 28 mai cette année, est lancée depuis 2002 et récompense un réalisateur choisi pour les qualités novatrices de ses films, pour son audace et son intransigeance dans la mise en scène et la production.

S.B.

Lire aussi :

Le film Tunisien “La voie Normale” d’Erige Sehiri à partir du 27 mars dans les salles (B.A. & synopsis)

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer