Projet d’application mobile entre Al Bawsala et Orange Tunisie

Une conférence de presse tenue le 17 février 2015 a permis la signature d’une convention de partenariat entre la Fondation Orange, Orange Tunisie et Al Bawsala.

Cette convention a été signée en présence de plusieurs responsables, dont Didier Charvet, directeur général d’Orange Tunisie, Amira Yahyaoui, présidente de Al Bawsala, Christine Albanel, directrice exécutive du groupe Orange, Brigite Audy, secrétaire générale de la Fondation Orange, Mokhtar Hammami, directeur général des collectivités publiques locales au sein du ministère de l’Intérieur, Marwan Mabrouk, président du Conseil d’administration d’Orange Tunisie, et de Claude Chirac, vice-présidente de la Fondation Chirac “Agir au service de la paix”.

marsad-orange-tunisie-signature-2015-01

Les activités des municipalités accessibles sur Internet

Suite au prix pour la prévention des conflits décerné le 21 novembre 2014 par la Fondation Chirac Agir au service de la Paix, en partenariat avec la fondation Orange, à Amira Yahyaoui, présidente de Al Bawsala, Orange Tunisie a décidé de soutenir l’ONG en l’accompagnât dans le développement de sa plateforme pour mobiles et tablettes tactiles.

Orange Tunisie est en effet engagé, depuis ses débuts, dans des projets technologiques innovants, favorisant l’échange, le partage et la transmission, tout en ayant pour ambition de faire du numérique un facteur d’intégration pour tous.

marsad-orange-tunisie-signature-2015-02

Al Bawsala, organisation de transparence et de politique publique, œuvre depuis 2014 sur le droit d’accès à l’information à l’échelle nationale et locale. Via son projet marsad.baladia.tn, Al Bawsala observe l’activité des municipalités et les rend accessibles sur internet.

«Avec ce projet, comme de nombreuses fois dans le passé, Orange Tunisie se trouve être au cœur de sa stratégie en tant qu’opérateur responsable et solidaire. Nous mettons le numérique au service du citoyen, au service de la collectivité et finalement au service de l’intérêt général. Nous sommes totalement dans notre vision stratégique d’opérateur. Le projet El Bawsala mobile va permettre de renforcer la participation des citoyens à la vie publique dans la Tunisie moderne. Avec la direction des collectivités territoriales, notre objectif est de permettre aux citoyens de participer à la vie de leur collectivité et d’en devenir de véritables acteurs» a déclaré Didier Charvet, Directeur Général d’Orange Tunisie, qui a en outre rappelé que ce projet a été développé par des jeunes ingénieurs sans emploi, mais malgré tout «doués et passionnés par le développement mobile» et qui plus est, ravis de relever «ce beau challenge».

Une application développée chez Orange, par des jeunes diplômés à la recherche d’un emploi

L’application mobile Al Bawsala, a pour but de rapprocher le citoyen des autorités locales, afin de l’impliquer davantage dans la vie de sa collectivité.  Il s’agit d’un outil à la fois puissant, convivial et simple d’utilisation. Elle sera réalisée au sein de l’Orange Développer Center (ODC) pour un lancement officiel prévu en mai 2015.

L’équipe des experts ODC, accompagnée de jeunes ingénieurs diplômés à la recherche d’un emploi, seront en charge de développer l’application sous différents supports mobiles, pour finalement mettre à disposition de tous les citoyens, des données en temps réel sur les activités de leur municipalité.  Cette application sera téléchargeable gratuitement par tous les citoyens. Concernant, les clients Orange Tunisie, la connexion à l’application sera 100% gratuite.

marsad-orange-tunisie-signature-2015-03

Dans ce partenariat, figure un point important à mentionner : Orange Tunisie et l’ONG Al Bawsala mettront à disposition de chaque municipalité, une tablette connectée et accessible gratuitement à tout citoyen afin qu’il puisse utiliser le portail en ligne marsad, qui couvre déjà aujourd’hui, pas moins de 89 municipalités.

«La Fondation Chirac est particulièrement fière et heureuse de compter Amira Yahyaoui parmi ses lauréats du Prix pour la Prévention des conflits et qu’il puisse contribuer à renforcer son action et celle d’Al Bawsala en faveur de la démocratie en Tunisie. Aux yeux de la Fondation, Amira incarne toute cette jeunesse tunisienne qui par con courage et son combat, à permis à ce pays de réussir cette transition démocratique», a estimé pour sa part Claude Chirac.

264 tablettes connectées prévues pour toutes les municipalités du pays

Christine Albanel a déclaré, de son coté, «Nous sommes de retour pour un nouveau projet lié aux nouvelles technologies qui après avoir été  au service de la transmission du savoir et de la culture, est aujourd’hui au service de la démocratie ! Il est clair que pour Orange Tunisie, il s’agit d’un enjeu considérable et je me réjouis de cette excellente collaboration entre Orange Tunisie, la fondation Orange et les forces vives du pays : Amira et le gouvernement qui nous a constamment soutenus».

La présidente d’Al Bawsala, Amira Yahyaoui, a souligné le fait que cette action, irréalisable il y a de cela à peine quelques années, est devenue aujourd’hui réalité, notamment grâce au soutien d’Orange Tunisie qui fournira au citoyen un outil local et participatif : «Si nous avions dit avant la révolution que chaque citoyen tunisien pourra de son téléphone ou vie une tablette prendre part aux décisions de sa municipalité, vous auriez dit que nous étions des idéalistes» a-t-elle-fait remarquer. La responsable a aussi précisé qu’au total,  264 tablettes connectées équiperont l’ensemble des municipalités du territoire tunisien.


Samy Ben Naceur
Lire aussi :

Orange Cloud, le premier service de Cloud Grand public en Tunisie
Orange Developer Center propose des Ateliers de développement pendant les vacances d’hiver !
Orange Tunisie lance un appel à projets «FabLab solidaire» pour les associations tunisiennes

Print Friendly

Plus :  A la une   Operateurs   Phone   Tek   TopNews






  • Envoyer