“A peine j’ouvre les yeux” de Leyla Bouzid, présélectionné pour la course aux Oscars

Le film tunisien “A peine j’ouvre les yeux” de Leyla Bouzid, vient d’être présélectionné à la 89ème cérémonie des Oscars prévue à Los Angeles le 26 février 2017, annonce le Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI).

a-peine-j'ouvre-les-yeux

Candidat aux nominations pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, l’une des récompenses les plus prestigieuses et les plus convoitées des Oscars, ce film a été sélectionné par une commission de sept personnalités, réunie sous l’égide du CNCI.

Il s’agit d’un comité validé par l’Académie des Oscars, composé de producteurs, réalisateurs et critiques de cinéma, à savoir Fathi Kharrat directeur Général du CNCI, Brahim Letaief Directeur des JCC, Naceur Khemir, Ferid Boughedir, Dorra Bouchoucha, Fares Naanaa et Mohamed Ben Attia.

“Ce film d’initiative tunisienne produit en 2015 répond à tous les critères d’éligibilité tels que mentionnés dans le règlement de participation publié par l’académie des Oscars”, précise-t-on de même source. Il s’agit d’une procédure suivie par l’Académie des Oscars qui invite chaque pays à déposer la liste des films qui le représentera aux Oscars.

“A peine j’ouvre les yeux” est le premier film réalisé en 2015 par la jeune Leyla Bouzid. Depuis sa première sortie nationale dans le cadre des Journées Cinématographiques de Carthage 2015, le film a d’abord remporté quatre prix aux JCC dont le Tanit de Bronze.

Il a ensuite enchaîné les récompenses, notamment au Dubaï International Film Festival (DIFF) en remportant le Muhr d’Or du Meilleur film et au Festival du film Francophone de Namur avec le Prix de la meilleure première œuvre de fiction.

Ce film postulera à la célèbre statuette des Oscars, décernée le 26 février 2017 après l’écrémage des nominations du 24 janvier de l’année prochaine.

Lire aussi :

« A peine j’ouvre les yeux » et Lotfi Abdelli sacré meilleurs acteur et film au festival du film du Dubai

«A peine j’ouvre les yeux» de Leila Bouzid, meilleur film au FIFEJ Sousse

3 prix pour le film tunisien “A peine j’ouvre les yeux” de Leyla Bouzid au Cinemed de Bruxelles

Cannes 2016 : Leyla Bouzid reçoit un prix pour son 1er film en marge du festival

 

 

Print Friendly

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer