Prix Fondation Rambourg pour l’Art et la Culture: Financez votre projet artistique en 2018

C’est une belle opportunité que relance la Fondation Rambourg pour soutenir les jeunes créateurs tunisiens et les porteurs de projets artistiques. Le Prix Fondation Rambourg pour l’Art et la Culture revient pour une deuxième édition et ouvre les inscriptions à tous les jeunes tunisiens âgés de moins de 45 ans, à partir du 02 mai 2017.

Qu’est ce que le prix Fondation Rambourg pour l’Art et la Culture

Le Prix pour l’Art et la Culture initié pour la 2ème édition par la Fondation Rambourg (qui a à son actif plusieurs projets culturels notamment l’exposition l’Eveil d’une Nation qui s’est déroulée à Bardo et la 1ère création du Théâtre du Djebel avec Adnen Helali “Quand les montagnes chantent” au Mont Semmema ) s’adresse à tout artiste, artisan, coopérative, association ou NGO qui désire finaliser ou mettre en avant un projet artistique et culturel.

Ces Prix visent à récompenser et encourager la créativité et l’innovation dans les cinq catégories suivantes :

1/ Arts plastiques et arts visuels : Dessin peinture, photo, vidéos, urban art
2/ Écriture : cinématographique, littéraire, théâtrale
3/ Spectacles vivants : danse, cirque, art de la rue, théâtre
4/ Industrie culturelle et numérique : édition, musique, bandes dessinées, jeux vidéos, mode, design
5/ Artisanat, patrimoine

Une dotation financière de 20 000 dinars sera décernée par un jury, composé d’experts tunisiens et internationaux, à un projet dans chacune des cinq catégories, afin que le lauréat puisse commencer, poursuivre et développer son idée ou le projet ainsi primé.

Les lauréats de la 1ère édition du Prix Fondation Rambourg pour l’Art et la Culture

Cinq lauréats ont été récompensés lors de la première édition de la compétition. Ils étaient choisis pour leur audace, innovation et la manière avec laquelle ils ont réussi à défendre leurs projets devant le jury, indique Olfa Terras, l’initiatrice du prix.

Le premier prix a été attribué à la réalisatrice Hiba Dhaouadi pour son film documentaire “Les filles de la lune” autour des enfants de la lune, une maladie génétique qui empêche les enfants malades de s’exposer au soleil.

Le deuxième est revenu au chorégraphe Rochdi Belgasmi pour son projet de danse “Ouled Jellaba”, projet avec lequel il a fait une tournée en Tunisie et dans le monde et qui continue encore à faire parler de lui.

Le troisième prix a été décerné à Mohamed Khelifi pour son projet de roman “Hrab”(il s’est enfui), roman qui est actuellement en cours de traduction.

Le quatrième prix est revenu à Bahram Aloui pour son projet de théâtre intitulé “Le théâtre sourd en Tunisie” fruit d’une longue enquête et recherche sur la communauté des sourds – malentendants en Tunisie.

Le cinquième prix a été attribué, en ex quo, à Alaeddine Boutaleb pour son projet de film d’animation “Éloignement” et à Sana Sbouai pour son projet de web Documentaire “Le Mensonge” qui traite de la question des minorités sexuelles en Tunisie.

Quelles sont les conditions de participation au Prix Fondation Rambourg 2018

Les conditions pour tenter de remporter ce prix n’ont pas changé par rapport à l’édition précédente, les mots d’ordre sont “La créativité” et “L’innovation”. Une limite d’âge a été fixée à 45 ans pour permettre à une large catégorie de Tunisiens de participer. D’ailleurs les candidats doivent être exclusivement de nationalité tunisienne ou établis en Tunisie.

Pour participer au Prix, les candidats devront obligatoirement remplir un dossier de candidature en ligne sur le site du Prix http://www.prixfondationrambourg.tn/ (le site sera bientôt mis en ligne). Le dépôt du dossier s’effectue uniquement en ligne à partir du 2 mai 2017. La date limite des dépôts des projets est fixée au 30 septembre 2017.

La publication des résultats et la remise des Prix aux cinq lauréates auront lieu au courant du mois de mai 2018, lors d’une cérémonie organisée par la Fondation à Tunis. Les résultats seront publiés sur le site du Prix.

L’appel est lancé donc à tous les jeunes créateurs qui ont déjà développé un projet ou ont l’ébauche d’un projet en tête. Vous avez quelques mois pour le finaliser, le présenter et pourquoi pas le voir se concrétiser un jour.

Sara Tanit

Lire aussi :

Spectacle Ouled Jellaba de Rochdi Belgasmi à El Hamra du 23 au 25 décembre 2016

Semmama, Capitale universelle de la culture campagnarde: Lancement dimanche 2 avril

Exposition « L’Eveil d’une nation » : Le Tunisien retrouve une partie de son histoire (photos)

Print Friendly

Plus :  A la une   Actu   Kult   Ness






  • Envoyer